Blog thumbnail

1000 heures dehors – Le défi en famille

1000 heures dehors – Le défi en famille

Blog thumbnail

Qu'est-ce que le défi des 1000 heures

Sortir en famille et surtout avec les enfants est devenu un sujet « à la mode » et pile dans la tendance du moment. Vous avez peut-être déjà entendu parler du défi de passer 1000 heures dehors en une année mais que-est ce que c’est exactement ? Le challenge de passer 1000 heures dehors vient d’une maman américaine qui a lu que les enfants passaient en moyenne plus de 1000 heures par année devant un écran. Choquée par cette statistique, elle s’est créé le défi d’aller dehors avec ses enfants durant 1000 heures. Si vous n’avez pas encore ouvert la calculatrice sur votre téléphone, cela correspond à presque 3 heures de sortie par jour (2.7 heures par jour pour être plus précis).

Pourquoi passer 1000 heures dehors ?

Déjà, avant de connaître le défi de passer 1000 heures dehors, j’essayais de sortir avec les enfants tous les jours. Quand mes enfants étaient petits et que je passais toute la journée avec eux, j’ai assez vite remarqué qu’ils étaient plus facilement gérables quand on était en extérieur. Il arrive un moment dans la journée (parfois même dès leur réveil !) où en tant que parent, on sente qu’il est temps de les emmener sortir.

Encore aujourd’hui, même si souvent ils résistent dramatiquement au fait de quitter la maison, peu importe où nous comptions aller, une fois dehors ils sont transformés et retrouvent rapidement leur bonne humeur. Les miens sont d’humeur légère, agréable et s’amusent même tout seuls.

Depuis quelques années, les chercheurs ont commencé à étudier les bienfaits d’être dehors, dans la nature avec les enfants.  Pour les enfants, passer du temps dehors regorge de nombreux avantages. Voici une liste (non-exhaustive) de ce que j’ai trouvé dans mes recherches sur le sujet.

MVP_20210928_AlpesduSud_144

7 raisons pour lesquelles les enfants devraient passer du temps dehors

 

 

  1. Être dehors peut éloigner nos enfants (et nous) de la technologie. L’objectif numéro 1 de ce défi était de remplacer voire substituer les heures que les enfants passent devant les écrans par des heures dehors à s’amuser et jouer.

 

  1. Faire de l’exercice ! Être dehors peut être un moment ludique de jeu avec par exemple un ballon ou un vélo – Les enfants se dépensent et s’amusent autour de jeux plus interactifs. Ce qui est indéniablement le meilleur exercice pour les petits.

 

  1. Actif du bonheur. Être à l’extérieur peut améliorer les symptômes de l’anxiété et de la dépression et redonner des sensations de liberté.

 

  1. En sortant dehors pendant la journée, nous bénéficions des bienfaits de la vitamine D provenant de la lumière du soleil. La vitamine D joue un rôle crucial dans de nombreux processus corporels, notamment le développement des os et la régulation des niveaux de calcium vitaux. La lumière extérieure stimule les régions du cerveau qui favorisent la vigilance et améliore les performances cognitives.

 

  1. Le développement de ses fonctions exécutives. Les fonctions exécutives regroupent l’ensemble des mécanismes mentaux qui permettent aux enfants de contrôler leurs pensées, leurs actions et leurs émotions. Être créatif, utiliser leur imagination, d’essayer de comprendre les choses et de s’amuser tout seul sont des compétences qui doivent être apprises et pratiquées. Le fait d’être dehors et avoir du temps non structuré donne l’occasion de mettre en pratique ces compétences importantes pour la vie.

 

  1. Prendre des risques et socialiser avec les autres. Dehors, les enfants font face à l’inconnu. Les personnes comme les objets ne lui sont pas familiers. L’enfant devra prendre son courage à deux mains pour aller à la rencontre de l’autre, l’ami. Ainsi, il apprend déjà à quitter sa zone de confort et oser l’inconnu.

 

  1. Découvrir son environnement extérieur permet un vrai développement de la vue et leur permet de commencer à connaître la nature. Saviez-vous que les enfants qui s’identifient à la nature ont plus de chances de devenir des adultes qui l’apprécient et veulent la protéger ?

 

 

Il n’y a pas d’inconvénient à passer plus de temps à l’extérieur. Vous comme toute votre famille pourriez en tirer de nombreux avantages autant sur le plan mental que physique.

Tenter de passer 1000 heures dehors avec vos enfants

Comme j’ai déjà mentionné, j’avais déjà remarqué les bienfaits d’être dehors sur mes enfants et on essaye déjà de sortir tous les jours. En hiver, on est souvent loin des 2.7 heures qu’il faudrait en moyenne pour atteindre 1000 heures par année mais durant les autres saisons on les dépasse largement. Je trouve intéressant l’idée de noter les heures qu’on passe dehors pour savoir, par curiosité, si on arrive à atteindre les 1000 heures en une année. Rien de tel qu’un défi comme celui-ci pour créer une belle motivation pour les enfants et leur donner cette envie de sortir aussi. Bien sûr, ça ne sera pas facile mais tentons l’expérience !

 

Nous comprenons que ce n’est pas pour tout le monde, nous ne sommes même pas sûrs d’atteindre les 1000 heures, mais il s’agit de prendre conscience de l’importance du temps, de s’accorder du temps à l’extérieur, d’apprécier ça et d’essayer de lui faire le plus de place possible dans nos vies. Qu’en dites-vous ? Vous joindriez-vous à nous ?

prendre le gouter dehors avec bonnet et foulard en mérinos

5 astuces pour faciliter le défi de passer 1000 heures dehors

  1. Comptabilisez les heures. Il existe surement une application pour compter les heures passées dehors mais comme l’idée de base de ce challenge est de s’éloigner des écrans, nous avons opté pour une solution plus simple. Le premier jour de chaque mois nous téléchargeons et imprimons un calendrier gratuit via Internet. Et avec un stylo, on commence à noter les heures, chaque jour, sur celui-ci.

  2. Investissez dans des vêtements appropriés. Comme le dit l’expression “il n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements”. Ce n’est pas amusant de sortir pendant les mois d’hiver sans les bons vêtements chauds. Couvrez-vous quand il le faut. Les vêtements en laine mérinos sont une bonne investissement.

  3. Acceptez le mauvais temps. Vous découvrirez rapidement que chaque saison a son charme, même les plus froides et les plus humides. Vos enfants et vous trouverez rapidement des activités qui vous garderont occupés même les jours où vous ne sortiriez pas normalement (Nous on adore sauter dans les flaques et aller à la chasse aux escargots).

  4. Faites le plein d’heures au printemps, en été et en automne. Pour éviter de devoir se mettre trop de pression pour sortir durant 2.7 heures par jour en hiver (ce qui est souvent difficile), prévoyez de passer des journées entières à la plage, de faire du camping et de prendre de nombreux repas en plein air pendant les saisons plus chaudes.

  5. Se soutenir mutuellement. Quand j’ai parlé du défi des 1000 heures dehors sur notre compte Instagram j’ai été inondé de réactions positives, messages de soutien et personnes motivées à y participer. Cela m’a énormément motivé et boosté pour tenter le challenge pour notre famille. Trouvez des amis qui sont motivés ou suivez notre compte Instagram et Facebook pour se soutenir mutuellement.

C'est parti pour passer 1000 heures dehors!

Ce qui a de bien avec ce défi, c’est qu’il n’y a vraiment besoin de rien. Mais le blog de 1000 hours outside est rempli de ressources et d’informations sur les bienfaits de la nature et le jeu libre pour les enfants. Le site est en anglais mais vous pouvez copier l’adresse du site web et le coller dans Google traducteur pour une traduction automatique. Personnellement, plus je lis ce blog, plus je suis motivée à profiter pleinement de la nature avec mes petits le plus souvent possible.

J’espère avec cet article de blog vous avoir motivé à réfléchir aux bienfaits de sortir dehors avec les enfants et vous avoir donné envie de sauter le pas !

créations en laine mérinos bavoir et bandeau

Des vêtements et accessoires en mérinos pour les sorties par toutes les saisons

Plus d’informations pour les sciences geeks ++ (comme moi)

 Une étude japonaise montre que passer du temps dans les environnements forestiers peut réduire le taux de cortisol, la substance chimique naturelle présente dans votre corps qui provoque le stress. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2793346/

D’autres recherches ont montré que la fréquence des contacts avec la nature pendant l’enfance permet de prédire certains aspects de la personnalité adulte, notamment une plus grande ouverture d’esprit (imagination créatrice, curiosité intellectuelle) et un moindre névrosisme (anxiété, dépression). https://research.childrenandnature.org/research/the-frequency-of-contact-with-nature-in-childhood-predicts-adult-personality-including-higher-openness-and-lower-neuroticism/

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping cart

0

Votre panier est vide.

Hit Enter to search or Esc key to close